Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fragments - Alexandre LABORIE

Ils ont bien ri

20 Mars 2011, 22:49pm

Publié par laborie

Ils ont bien ri en m’écoutant leur dire

Mes désirs fous, mes rêves éveillés

Ils ont bien ri et pour me faire plaisir

Ils se sont tus et m’ont laissé parler.

 

Ils ont bien ri en voyant mes efforts

Ces lendemains trahissant mes promesses

Ils ont bien ri, à raison ou à tort ?

Rien ne pouvait briser mon allégresse.

 

Ils ont bien ri quand je les ai rejoints

Ils m’attendaient, ils n’étaient pas surpris

« On finit tous sur le même chemin »

M’ont- ils lancé, « c’est comme ça, c’est la vie ».

 

J’ai bien suivi mais je me suis lassé

De leur cynisme, leurs froides certitudes

Même discours, mêmes cœurs asséchés

J’ai rejeté leurs mornes habitudes

 

Tel un élève qui s’enfuit du dortoir

Quand vient la nuit pour rejoindre sa belle

Sans faire de bruit, je leur ai dit bonsoir

Et d’un seul coup tout devint naturel

 

Depuis ce jour j’assume enfin ma vie

Et sur mes routes je rencontre parfois

Des égarés qui, comme moi, ont fuit

Et sans regrets tous ensemble on sourit…

Et sans regrets tous ensemble on sourit…

 

 

Alexandre LABORIE

Droits réservés

Voir les commentaires

La feuille

20 Mars 2011, 14:49pm

Publié par laborie.fragments

Elle s'élance avec souplesse

Dérangée dans sa paresse

Par ce vent qui la désire



Elle voudrait que ce moment

Cette danse des amants

Jamais ne puisse finir


Car elle sait….

Que la vie, c'est l'instant, que tout passe et meurt et qu'il faut profiter

Que le temps ne fera jamais le moindre cadeau !

C'est comme ça !


Les autres, restées sur la branche

Rêvent déjà de revanche

Mistral, Autan, peu importe


Elle veut partir s'énivrer

Pour pouvoir se délivrer

De ce destin qui l'emporte

Car elle sait….

Que la vie, c'est l'instant, que tout passe et meurt et qu'il faut profiter

Que le temps ne fera jamais le moindre cadeau !

C'est comme ça !


L'air pur agrandit la voilure

La sève dans les nervures

Lui donne tout son éclat



Sur les paysages au hasard

 Elle promène son regard

Vit son rêve d'au-delà


Car elle sait….

Que la vie, c'est l'instant, que tout passe et meurt et qu'il faut profiter

Que le temps ne fera jamais le moindre cadeau !

C'est comme ça !


 La danse s'arrête soudain

 Eole siffle la fin

 C'est comme un coup de tonnerre


  Elle tourbillonne et va mourir

  Et, dans un dernier plaisir

  Fait l'amour avec la terre .

  Alexandre LABORIE

Voir les commentaires

Il

19 Mars 2011, 23:17pm

Publié par laborie

Il t’ouvrira sa porte quand tu l’appelleras
Jour ou nuit peu importe, il te tendra les bras

Il tracera des routes que tu n’as jamais prises
Il pensera tes doutes des longues journées grises

Tu goûteras des mondes que tes rêves connaissent
Emporté par des ondes semblables à des caresses

Tu toucheras les notes à portée de ton cœur
Pour casser les menottes infligées par tes peurs

Il te dira les mots que tu n’oses pas dire
Il sera le héros que tu veux devenir

Il te réveillera, frappera ta conscience
Et il t’invitera à plus de vigilance

Tu l’oublieras parfois perdu dans les méandres
D’une vie coup de vent qui ne veut rien entendre

Puis un jour son regard croisera tes silences
Il sera toujours là malgré ta longue absence

Il n’a comme richesse que son art dérisoire
Mais il donne sans cesse des rêves et des histoires

Tu penseras souvent qu’il est à ton image
Il est d’un autre temps, il a mille visages.

Alexandre LABORIE

Voir les commentaires