Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fragments - Alexandre LABORIE

La route

21 Mars 2011, 17:32pm

Publié par laborie.fragments

La route défile, elle ressemble à ma vie

Les arbres, les maisons, comme mes souvenirs

Passent et puis s’effacent, pour tomber dans l’oubli

Et l’urgence de vivre se fait alors sentir

 

Je sens monter en moi, une force, un élan

 

Tout me semble possible et rien ne me fait peur

Au diable les contraintes, les regrets, les tourments

Je sais quel est le prix, mais je te suis, mon cœur

 

Je vais sur cette route qui recèle une part

 

De ce rêve un peu fou que j’ai fait pour nous deux

Même si elle se perd, ne mène nulle part

Je sais que l’ignorer me rendrait malheureux

 

Je ne crois qu’en la vie et à son long cortège

 

De ces bonheurs tout simples inventés chaque jour

À la mer qui guérit, aux forêts qui protègent

À ce que tu m’inspires et que j’appelle amour.

 

Alexandre LABORIE

Toulouse, le 01/01/11

Voir les commentaires

Raconte-moi

21 Mars 2011, 17:30pm

Publié par laborie.fragments

Raconte-moi tes heures, raconte-moi tes jours

N’enlève pas les pleurs, les plaies de ton cœur lourd

Raconte les moments

Ceux qui t’ont fait grandir

Tous tes affrontements

Ceux qui t’ont fait souffrir

N’oublie pas les visages, n’oublie pas les musiques

Le goût d'un paysage, celui de l’Atlantique.

Brise enfin cette armure  .

Ne sois pas immobile

Ne crains pas l’aventure

Nos cœurs seront fertiles

Raconte ton passé, raconte-moi l’histoire

De tout ce que tu es, tes doutes et tes espoirs

Si tu le veux dis-moi

Tes blessures intimes

J’aurai toujours sur toi

Un regard magnanime.

 

Conscient de tout cela, d’être ce que nous sommes

Nous irons au-delà…

 

Et nous avancerons vers cette vie plus douce

Où le destin nous mène, où le destin nous pousse

Cette vie qu'aujourd'hui, nous rêvons tous les deux

Il suffirait de rien, il suffirait de peu ...

 

Alexandre LABORIE

Voir les commentaires

Cette musique-là

21 Mars 2011, 17:25pm

Publié par laborie.fragments

Cette musique-là,

Cette petite voix

Malgré tout, malgré toi,

Je sais que c'est ça.

 

Ces instants apaisés,

Je sais que c’est nous.

 

Hier, en allant sur la plage

J’ai vu la mer s’approcher.

Quand j’ai fermé les yeux

Elle nous a réclamés.

 

Dans cette ville étrangère, ton absence hantait les pavés

Les rues me semblaient attendre tes pas

Sans toi, tout ce que je découvrais ne se révélait qu’à moitié

Ces signes-là, crois-moi, ne trompent pas.

 

Cette joie de sourire dans l’aube d’un matin

Quand la peau ne veut plus être peau de chagrin

Quand les corps se regardent, quand les corps se réclament

Et qu’ensemble ils arrivent à toucher jusqu’à l’âme.

 

Par cette chaleur dans mon ventre qui me guérit de tout

Qui me donne la force de bâtir tant de rêves

Par l’envie de les vivre avec toi jusqu’au bout

J’attendrai chaque nuit que ce soleil se lève.

 

Car je sais que c’est ça.

Je sais que c’est toi.

 

Je sais que c’est fou

 

Mais je sais que c’est nous.

 

Toulouse, le 17/11/10

Alexandre LABORIE

Voir les commentaires

<< < 10 20 30 40 50 51 52 53 54 55 56 57 > >>