Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fragments - Alexandre LABORIE

Mon amie en l'île

22 Mars 2020, 18:17pm

Publié par laborie.fragments

Je garde auprès de moi tout le fracas du monde,

Le regard de l’enfant, sur la route, en exil ;

Ces terres opprimées où la révolte gronde,

Le long chemin de ceux qui cherchent un asile.

 

J’emporte le silence et toutes mes questions,

Ces phrases commencées qui jamais ne s’achèvent,

Les idées qui se perdent en point de suspension,

Ce frisson permanent devant les heures brèves.

 

C’est ainsi mon amie que je m’en viens à toi,

Tout au bout du chemin, sur cette île bretonne,

En haut de l’escalier, la chambre sous les toits,

Et la musique, en bas, de ta voix qui fredonne.

 

Je découvre les livres par toi déposés

Au chevet de mon lit. Comme on fait d’une gamme,

En découvrant les titres, je déchiffre, amusé,

Les raisons de tes choix qui me réjouissent l’âme.

 

Le soir, le long du quai, tu m’écoutes, patiente,

Te parler de cet homme au cœur de ma mémoire,                                                   

De cet amour qui bat, cette passion violente.

A mes doutes, tu donnes une raison de croire.

 

Ainsi passe le jour, et la nuit je l’écris.

Je freine par les mots ce qui voudrait s’enfuir

Pour célébrer la vie, ses désirs et ses cris.

Je vibre à l’étincelle que je regarde luire.          

 

Alexandre LABORIE

Voir les commentaires

Fragments (Extrait n°11)

16 Février 2020, 16:21pm

Publié par laborie.fragments

Vitesse des corps transportés.

A voix basse, yeux fermés.

Les portes s’ouvrent, rien ne change.

Ceux qui sortent, ceux qui arrivent.

Tout autour de moi des silences

Même brume matinale dans les regards.

Saisis par une même urgence

Des êtres égarés aux regards tourmentés

Mêmes âmes avides d’horizon

Même musique quotidienne qui bat dans les cœurs résignés.

Un peu seuls et désorientés

Au seuil des visages furtifs

Des armées de questions, des guerres intérieures

Pourtant, des yeux penchés sur un livre

Une tête qui se redresse.

La surprise, soudain

Un sourire

Une parole qui naît

Ce reflet dans les yeux

Une graine d’humanité s’ouvre à tous les possibles.

Voir les commentaires

Fragments (extrait n°10)

31 Janvier 2020, 11:47am

Publié par laborie.fragments

Des espaces
Au cœur de la ville
Traversés de lumière à jamais
Par ton regard posé, surpris en quelques secondes
D’un murmure rêvé, offert à l’instant.
Te trouver à chaque fois.
A chaque fois, la vie le sait très bien.
Saisir un souffle perdu dans la multitude urbaine.
Le cortège des jours.
Nos chemins parallèles.
D’autres yeux, d’autres histoires.
Des éclats, des désirs.
Se voir, dans ces heures précieuses, plus vivant que jamais

Mais toujours, un ralentissement, un pas de côté
A peine quelques secondes.
Aussi bien le jour que la nuit.
L’inattendu de notre mémoire.
Un lieu.
Malgré tout, malgré nous.
Une musique
Un langage retrouvé
L’impossible oubli.
L’évidence d’un lien.

Alexandre LABORIE

Voir les commentaires

<< < 1 2 3 4 5 6 7 8 9 10 20 30 40 50 > >>