Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
Fragments - Alexandre LABORIE

Le phare

21 Mars 2011, 15:25pm

Publié par laborie.fragments

Le phare, perdu.

Touché au cœur, mais pas coulé

Se dresse au milieu des ruines

Dans l’eau croupie, l’odeur d’urine

 

C’est là que je l’ai rencontré

Assis par terre sur le gravier

Ce beau jeune homme qui m’a souri

Un jour d’été en Somalie

 

Mâchant du qat, fumant du hasch

On a discuté un instant

De tout, de rien, du temps trop lâche

Des rêves à vivre en grandissant

 

En haut du phare il m’a parlé

De la vie d’ici, autrefois

Les marchands d’or sur les allées

Les familles le soir sur les toits

 

Du ballet des longues voitures

Qui se garaient à l’ambassade

L’effervescence entre les murs

Le front de mer et ses ballades

 

C’était le temps de ses parents

La guerre a tout changé depuis

Du phare où nous tuons le temps

C’est le silence de l’oubli

 

C’est l’herbe recouvrant les pierres

Quelques objets ici ou là

Que le vent fait sortir de terre

Sourde angoisse du calme plat

 

Et ce phare qui ne sert plus

Aux voyageurs perdus en mer

C’est l’âme de tous les disparus

De ce jeune homme qui espère.

 

 

Alexandre LABORIE

 

Commenter cet article

Olivier 25/09/2014 22:37

Tes mots m'illuminent